En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.
Accepter
Paramétrer
Please check an answer for every question.
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et analyser notre trafic. Nous partageons également des informations de votre navigation avec nos partenaires analytics. Ils peuvent les combiner avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont recueillies suite à l'utilisation de leurs services.

Priorité à la sécurité et à la protection de l’environnement 

Comme pour tous les projets de ce type, une étude détaillée de l’état environnemental initial ainsi que des impacts potentiels liés aux opérations a été menée et jointe à la demande d’autorisation de forage. 

Les impacts potentiels peuvent être associés à l’activité des navires de forage et d’assistance (bruit, émissions liquides et gazeuses, éclairage) ou aux opérations de forage elles-mêmes (rejets des déblais de forage, émissions atmosphériques pendant le test). 

Il est estimé que le caractère statique de l’opération, l’absence de campagne sismique, l’empreinte géographique très réduite à 170 km au large de Cayenne, sa durée limitée dans le temps et l’ensemble des précautions prises pour la conduite des opérations réduisent considérablement les impacts possibles sur l’environnement. 

En outre, des plans d’intervention d’urgence adaptés au projet sont développés afin de définir les réponses à d’éventuelles situations d’urgence et d’être prêts à les mettre en œuvre rapidement. 

Navire océanographique Proteus

À bord du R/V Proteus, novembre 2017 (Créocéan / Total)

 

Dans le cadre de la réalisation de l’étude détaillée, une première campagne d’évaluation de l’état environnemental initial s’est déroulée d’octobre à décembre 2017. Cette campagne était menée par une équipe scientifique à bord du navire R/V Proteus, dont deux scientifiques du Muséum national d'Histoire naturelle de Paris pour une partie de l’étude. Cette campagne a également permis de revenir sur le site des puits d’exploration précédents, ajoutant ainsi un retour d’expérience utile aux résultats du suivi environnemental réalisé en 2014.

Un engagement socio-économique sur le territoire

Bien que les retombées locales en termes d’emplois ou d’activité économique restent par nature limitées lors d’un forage d’exploration pétrolière en haute mer de courte durée, Total s’engage dans une démarche volontaire pour en maximiser les effets sur le territoire guyanais et notamment :

  • en utilisant le port de Dégrad des Cannes pour une grande partie de la logistique du projet, 
  • dans le cadre de certains contrats de soutien aux opérations.

Par ailleurs, Total E&P Guyane Française développe, avec la Collectivité Territoriale de Guyane et d’autres partenaires stratégiques, un programme de soutien aux entreprises, à l’emploi et à l’innovation pour les secteurs clés de l’activité du territoire, comme ceux de la pêche, de l’accès à l’énergie et des énergies renouvelables, de l’économie circulaire et de la formation.